" />
Nathalie Quintane

Conférence, mardi 12 février 2019, 18h30
ESAPB - Cité des Arts, Auditorium Henri Grenet
Entrée libre


Depuis quelques temps, je me suis remise à lire en public des extraits de mes premiers livres : Chaussure (P.O.L., 1997) ; Jeanne Darc (P.O.L., 1998). En effet, il n’y a pas, pour moi, de rupture entre ces débuts poétiques et une « renaissance » politique qui aurait commencé avec Tomates, en 2010, livre dont l’un des points de démarrage est l’affaire dite de Tarnac, ou encore Un œil en moins, paru en 2018, qui revient sur Nuit debout.
En quoi l’acte poétique est-il intimement et objectivement politique ? Ce sera l’une des questions de cette conférence-lecture.


Nathalie Quintane, poète, écrivain, née en 1964, publie d’abord ses premiers textes dans des revues de poésie (Action Poétique, Nioques, Doc(k)s, Java, la Revue de littérature générale) puis, chez P.O.L., des livres sans indication générique ainsi que deux romans.
Elle travaille régulièrement avec des artistes (Stéphane Bérard, Xavier Boussiron, Stephen Loye, Alain Rivière...).
Derniers livres parus : Ultra-Proust (La Fabrique, 2018) et Un œil en moins (P.O.L., 2018)

Nathalie Quintane
Conférence, mardi 12 février 2019, 18h30
ESAPB - Cité des Arts, Auditorium Henri Grenet
Entrée libre



Back to top