Accueil > Bibliothèque
Les dernières acquisitions

Face à Gaïa de Bruno Latour

James Lovelock n’a pas eu de chance avec l’hypothèse Gaîa. En nommant par ce vieux mythe grec le système fragile et complexe par lequel les phénomènes vivants modifient la Terre, on a cru qu’il parlait d’un organisme unique, d’un thermostat géant, voire d’une Providence divine. Rien n’était plus éloigné de sa tentative. Gaïa n’est pas le Globe, n’est pas la Terre-Mère, n’est pas une déesse païenne, mais elle n’est pas non plus la Nature, telle qu’on l’imagine depuis le XVIIe siècle, cette Nature qui sert de pendant à la subjectivité humaine. La Nature constituait l’arrière-plan de nos actions.
Or, à cause des effets imprévus de l’histoire humaine, ce que nous regroupions sous le nom de Nature quitte l’arrière-plan et monte sur scène. L’air, les océans, les glaciers, le climat, les sols, tout ce que nous avons rendu instable, interagit avec nous. Nous sommes entrés dans la géohistoire. C’est l’époque de l’anthropocène. Avec le risque d’une guerre de tous contre tous.
L’ancienne Nature disparaît et laisse la place à un être dont il est difficile de prévoir les manifestations. Cet être, loin d’être stable et rassurant, semble constitué d’un ensemble de boucles de rétroactions en perpétuel bouleversement. Gaïa est le nom qui lui convient le mieux.
En explorant les mille figures de Gaïa, on peut déplier tout ce que la notion de Nature avait confondu : une éthique, une politique, une étrange conception des sciences et, surtout, une économie et même une théologie.





De l’univers clos au monde infini Textes réunis et présentés par émilie Hache (philosophe)





Co-Workers : le réseau comme artiste d’Angeline Scherf





Installations : l’art en situation





The hand lines de Shiharu Shiota





the-dump de Maurice Benayoun
"The Dump (la décharge) est un assemblage profondément riche de propositions numériques qui mettent en oeuvre la matérialité même de la culture numérique."





Le langage des nouveaux médias de Lev Manovich





Bizarre, l’autre histoire de l’art de Vincent Brocvielle
Représentations apocalyptiques dans les manuscrits médiévaux, anges peuplant les cieux de l’Italie renaissante, visions fantastiques du romantisme noir, inquiétante étrangeté surréaliste, sculptures gonflables... Les grands artistes ont toujours su dépasser le champ académique et repousser les limites de l’imaginaire. A partir d’une sélection originale d’oeuvres réunies pour l’étonnement et la fascination qu’elles suscitent encore au XXIe siècle, qu’elles soient célèbrissimes (Le Jardin des délices de Jérôme Bosch, les portraits d’Arcimboldo) ou plus insolites (les caricatures de Léonard de Vinci, Le Vol de sorcières de Goya), cet ouvrage s’attache au bizarre : aux "pas de côté" réalisés par les artistes, aux écarts et aux débordements de l’imagination qui, à toutes les époques, interpellent le spectateur. Bizarre. L’autre histoire de l’art détaille la façon dont ces chefs-d’oeuvre ont été reçus en leur temps et, plus largement, retrace l’étonnante épopée du goût.





Art et numérique en résonance de Dominique Moulon
"L’art et le numérique se confondent pour "résonneré ensemble. Aujourd’hui, nombreuses sont les oeuvres initiées grâce à un moteur de recherche ou un appareil mobile. Les pratiques artistiques et usages amateurs, en réseau, s’entremêlent. Pour faire oeuvre, des artistes détournent les médias sociaux que tous nous nous approprions. Car les cultures du numérique sont aujourd’hui très largement partagées. Dominique Moulon, à l’issue d’une série de trois expositions présentées en 2015 au Centre d’art de la Maison populaire de Montreuil, poursuit dans ce livre sa réflexion sur l’évolution la plus récente du phénomène numérique dans l’art. A travers les oeuvres de 27 artistes et 12 entretiens avec des personnalités internationales (critiques, responsables d’institutions, galeristes), il propose trois mouvements (convergence, ré-émergence, conséquences) comme autant de clés de lecture possibles de la fusion de l’art et du numérique."





Turn into me Nathalie Djurberg





Des nains, des jardins
"Comment regarder les nains de jardin ? La catastrophe du mauvais goût nous concerne-t-elle ? Comment faire en sorte qu’un regard ne devienne pas une mauvaise action ? Autant de questions qui cherchent leur réponse ou cours de cette promenade parmi les nains en plastique, les puits en pneus et les champignons en plâtre des petits jardins pavillonnaires." Jean Yves Jouannais est critique d’art et rédacteur en chef adjoint de la revue Art Press.





Art contemporain nouveaux médias





Velazquez
Catalogue de l’exposition Velazquez au Grand Palais du 25 mars au 13 juillet 2015





Mona Hatoum
Catalogue publié à l’occasion de l’exposition Mona Hatoum présentée au Centre Pompidou du 24 juin au 28 septembre 2015





La planète mode de Jean-Paul Gaultier
"Surnommé "l’enfant terrible" de la mode, Jean Paul Gaultier est incontestablement l’un des créateurs les plus importants de ces dernières décennies. Sa mode avant-gardiste a saisi très tôt les enjeux de notre société. Il signe sa première collection de prêt-à-porter en 1976, puis fonde sa maison de haute couture en 1997. Curieux de toutes les cultures et contre-cultures, il s’empare de l’air du temps avec audace, proposant une esthétique multiculturelle empreinte d’humanisme : détournements, transgressions, métamorphoses, réinterprètations, métissages, il efface les frontières et revendique le droit à la diffàrence, concevant ainsi une nouvelle maniàre de faire et de porter la mode."





Vitamine D2
Panorama du dessin contemporain





Vitamine P2
Panorama de la nouvelle peinture contemporaine





Valérie Belin
Catalogue de l’exposition itinérante - Amsterdam, Paris (Maison européenne de la photographie) et Lausanne - du 1er septembre 2007 au 4 janvier 2009





Pop up, art et technique





Le corps de l’artiste

"Au cours du XXe siècle, de nombreux artistes ont utilisé leur corps à la fois comme sujet et comme objet de leur œuvre. Attaché ou battu, nu ou couvert de peinture, placide ou secoué de spasmes, le corps est présenté dans tous les états possibles, l’artiste vivant littéralement son art, que ce soit en public, dans le cadre de performances, ou dans l’intimité, avec la photographie et la vidéo. Ces artistes renouvellent la tradition de l’autoportrait et participent de cette nouvelle tendance consistant à sortir l’art des galeries et à le déplacer dans des lieux inattendus et des médias inhabituels. Abolissant les barrières entre l’art et la vie, entre l’expérience visuelle et l’expérience sensuelle, ils rendent compte du sentiment d’angoisse et de désarroi qui marque notre époque. Cet ouvrage présente le travail d’artistes fondateurs tels que Marcel Duchamp et Jackson Pollock, puis celui d’artistes importants qui ont fait de leur corps leur moyen d’expression - comme Carolee Schneemann, Rudolf Schwarzkogler, Yoko Ono, dans les années 1960 ; Chris Burden, Ana Mendieta, Vito Acconci, Marina Abramovic, dans les années 1970 ; et, plus récemment, Matthew Barney Yasumasa Morimura ou Mona Hatoum. Amelia Jones, auteur de l’essai introductif et spécialiste de ce domaine, présente les œuvres de ces artistes en les replaçant dans le contexte social de leur temps."





Jim Shaw  : The hidden world





Camille HENROT





Folk Archive : Contemporary Popular Art from UK
Jeremy Deller





Jeremy Deller : English Magic





Catalogue de la première rétrospective majeure consacrée, en Europe, à l’oeuvre de Jeff Koons de 1979 à nos jours.
Au centre Pompidou du 26 novembre 2014 au 27 avril 2015





Jeff Koons
Entretiens avec Norman Rosenthal

Cet ouvrage abondamment illustré retrace le parcours de l’artiste, son approche de l’art, ses techniques ou ses influences majeures, au travers d’entretiens avec Norman Rosenthal.





Le futur n’existe pas : rétrotypes

Dans le cadre de la conférence qui aura lieu le 11 décembre 2014 à l’Ecole d’art vous trouverez deux ouvrages d’Alain Bublex à consulter à la Bibliothèque.





Alain Bublex

Alain Bublex était designer automobile avant sa première exposition, en 1992, qui fit de lui un artiste. Sa pensée originale sur le paysage, la ville, l’architecture ou encore l’art et le design s’appuie sur des moyens et des méthodes variés. Schémas, plans, dessins, maquettes, constructions, installations, sites internet, conférences, films se succèdent et accompagnent la photographie qui apparaît sous toutes ses formes et constitue la base de son travail.





Transmettre l’art - Figures et méthodes - Quelle histoire ?
Christophe Kihm et Valérie Mavridorakis

"A travers une série d’études de cas, majoritairement issus de la seconde moitié du XXe siècle, mais puisant en deçà et se prolongeant au-delà de cette période, augmentés par des témoignages d’artistes, ce recueil ouvre une véritable enquête historique et théorique sur l’enseignement et la transmission de l’art."





Le tournant populaire des Cultural Studies
L’histoire de l’art face à une nouvelle cartographie du goût (1964-2008)
Annie Claustres

"Cette anthologie a pour ambition de mettre au jour les relations fécondes qui existent entre deux disciplines : les Cultural studies et l’histoire de l’art"





Le retour du réel, situation actuelle de l’avant garde
Hal Foster

"L’auteur étudie de manière circonstanciée la mise en place d’un nouveau paradigme centré sur le " retour du réel " dans l’art de la fin du XXe siècle comme contrepoint aussi bien au minimalisme et au conceptualisme dominants durant les années 1970 qu’au simulationnisme postmoderne des années 1980. C’est également l’occasion pour l’auteur de réfléchir à la posture " ethnographique " de l’artiste et faire le point sur les rapports entre les avant-gardes historiques et la néo-avant-garde. Cette lecture critique, qui confronte pratiques artistiques et théories de l’art, se veut aussi prise de position contre l’emprise croissante d’une critique d’art trop facilement encline à ne voir dans l’art contemporain que répétitions et pastiches. Hal Foster propose une ambitieuse fresque historique et politique de cet art engagé dans les enjeux de son temps."





Nouveaux abonnements :

Nouvelles de l’estampe

Art & métiers du livre





El cuerpo que me lleva - The body that carries me

Catalogue publié à l’occasion de l’exposition " Ernesto Neto : El cuerpo que me lleva - the body that carries me" au Musée Guggenheim de Bilbao du 14 février au 18 mai 2014





Il Palazzo Enciclopedico

Catalogue de la Biennale d’art contemporain de Venise - 2013






Watteau dessinateur

Publié à l’occasion de l’exposition à Londres à la Royal academy of arts en 2011






Le monde à l’envers

Carnavals et mascarades d’Europe et de Méditerranée / exposition présentée au Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM) à Marseille du 26 mars au 25 août 2014






When attitudes become form Bern 1969 / Venice 2013

Publié à l’occasion de l’exposition à la Fondazione Prada, Ca’ Corner della Regina, Venise, du 1er juin au 3 novembre 2013, il s’agit d’une re-interprétation de l’exposition organisée à la Kunsthalle de Berne en 1969 par Harald Szeemann, intitulée : "Live in your head. When attitude becomes form : works - concepts - processes - situations - information". - Texte en anglais et en italien





Tatoueurs, tatoués

Catalogue de l’exposition " Tatoueurs tatoués " au Musée du Quai Branly à Paris du 6 mai 2014 au 18 octobre 2014
En regard du renouveau de cette pratique ancestrale, l’exposition revient sur les origines du tatouage.